Quel est le meilleur moment de la journée pour aller courir ?



Quel est le meilleur moment de la journée pour aller courir

Courir le matin, à midi ou le soir, le moment idéal pour faire de la course à pied c'est quand ? Selon ses disponibilités, objectifs ou son état de forme, certains préfèrent les séances running au lever du jour, d'autres plus tard en soirée. Voyons quelles sont les bonnes ou mauvaises raisons de pratiquer l'endurance à ces différents créneaux horaires de la journée.


Pas le choix, pour rester performant, garder la forme ou progresser, on doit s'entraîner régulièrement. Cela peut être courir 30 minutes par jour 3 ou 4 fois par semaine pour les uns, suivre une préparation avec des séances spécifiques pour d'autres. En fait, tout dépend des objectifs que l'on souhaite atteindre : courir pour perdre du poids, faire de la course à pied pour obtenir un résultat lors d'un marathon ou simplement pour le plaisir.

Cependant, on le sait, le plus difficile est de respecter cette régularité. Pas par manque de motivation (n'est-ce pas ?), mais à cause d'éléments extérieurs. La météo parfois, les contraintes de la vie courante souvent. En effet, gérer son planning, trouver du temps pour aller courir n'est pas toujours chose aisée. Parfois on est obligé de caser un petit jogging avant d'aller au boulot, on se dépêche d'enfiler les runnings afin de faire un run entre 12h et 14h ou alors on “s'inflige” une sortie en nocturne une fois que tous les impératifs de la vie quotidienne sont derrière nous.

Toutefois, si l'on parvient à se dégager du temps, à s'organiser, il convient de bien choisir l'instant du jour pour aller courir en fonction de ses attentes. Suivant l'heure de la journée, certaines allures, rythmes ou types d'entraînements sont à privilégier. Petit tour des avantages et inconvénients par période de la journée.

À quel moment de la journée faut-il courir

Personnellement, je dirais que je suis plutôt du matin ou du milieu de l'après-midi. D'autres affirment être au top en soirée ou aux aurores. Le rythme biologique, les routines et l'hygiène de vie y sont sans doute pour quelque chose. Mais qu'en est-il en vérité ?

Courir le matin, les avantages

-Ah le jogging du matin ! en voilà une excellente manière de commencer sa journée. Une fois de retour d'un run de bon matin, on a cette belle impression d'avoir déjà fait quelque chose d'utile et de positif dans sa journée : “courir ça c'est fait !”

-Profiter du spectacle que nous offre la nature. Avoir cette sensation que le monde nous appartient. Un bon coup de boost pour le moral et la force mentale.

-En été, courir tôt le matin est judicieux, ça permet de mieux respirer, notamment à une heure où les fortes chaleurs ne sont pas encore présentes.

-Des études ont démontré que faire de la course à pied le matin avait un effet bénéfique sur la qualité de notre sommeil. Cela favoriserait également l'endormissement.

-Enfin, courir à jeun le matin permet d'augmenter ses capacités en endurance et favorise la perte de poids. Je vous invite à en apprendre davantage sur le sujet en lisant mon post “courir à jeun bénéfices et risques”.

Courir le matin, les inconvénients

-Il faut se l'avouer, il n'est pas toujours évident de trouver la motivation de se lever pour aller faire son sport de bonne heure.

-Au saut du lit, le corps est encore endormi, les muscles ne sont pas tout à fait prêts à encaisser les chocs et efforts d'une sortie running à la fraîche. Des étirements, un échauffement et un démarrage en douceur sont vivement recommandés pour préparer son corps à la course. De même, on évite lors d'une sortie running matinale de s'adonner à un entraînement de forte intensité ou à une séance de fractionné. Si l'agenda le permet, repousser son footing un peu plus dans la matinée, vers 10h ou 10h30 est une bonne idée. Dans ce cas, le petit déj équilibré aura eu le temps de donner les bénéfices escomptés et l'organisme sera mieux préparé à la session CAP.

-Au réveil, nos réserves sont basses, notamment en ce qui concerne le glycogène. Notre organisme a donc tendance à s'épuiser plus rapidement. Mieux vaut ne pas prolonger le run trop longtemps, notamment chez le débutant en course à pied. Une sortie de 40 minutes à 1 heure max et à allure endurance fondamentale semble appropriée.

Courir le midi bénéfices

-Se caser une sortie running à l'heure de la pause déjeuner permet d'optimiser sa journée pour laisser la soirée libre pour d'autres activités pro ou de la vie quotidienne.

-C'est un moment de la journée qui est adapté aux efforts plus conséquents, aux entraînements plus intenses. Idéal pour travailler la vitesse !

-De la même façon que pour le matin, courir entre midi et 2 ne viendra pas perturber le sommeil.

Courir le midi les inconvénients

-Le jogging du midi demande une bonne dose d'organisation. Le temps disponible est souvent limité et conditionné par la reprise de l'embauche. A ce titre, je vous conseille de consulter mon article “faire de la course à pied à la pause déjeuner”, où un exemple de séance du midi est présenté.

-Courir juste après le repas ne convient pas à tout le monde. Logiquement il faut au moins observer une digestion de 30 à 45 minutes et encore c'est limite. Il est alors difficile d'imaginer trouver le temps nécessaire pour aller courir lors de la pause méridienne au travail. La solution est par conséquent de faire son run avant de manger. Ce qui veut dire que la course sera sans doute plus fatigante, compte tenu de nos faibles réserves. Dans ce cas, il est recommandé de prendre un bon petit déjeuner et un encas pour la fin de matinée (fruit ou barre de céréales). Pour favoriser la récupération, sitôt le run terminé et la douche prise, il convient de se restaurer dans la demi heure qui suit la séance. La fameuse fenêtre glucidique !

Course à pied le soir les avantages

-C'est tout d'abord une des meilleures occasions de pouvoir se défouler après une grosse journée de travail.

-En soirée on peut plus facilement se retrouver à plusieurs pour courir en groupe et déstresser baskets aux pieds.

-L'organisme a bien assimilé le déjeuner et le goûter. Des travaux scientifiques ont permis d'affirmer que le meilleur créneau horaire pour courir correspond à la tranche 17h à 19h. En fin d'après-midi notre corps et dans ses meilleures dispositions, synonyme de performance.

Courir le soir, les inconvénients

-Parfois se motiver pour aller courir après une journée éprouvante ou fatigante est difficile. Sentiments qui pourtant disparaissent vite une fois le seuil de la porte passé et quelques centaines de mètres effectuées.

-En hiver, faire de la course à pied en soirée revient à courir de nuit avec tous les risques que cela engendre : vision réduite, sécurité.. La bonne pratique consiste à agrémenter sa tenue running de vêtements réfléchissants, chauds et bien évidemment d'une lampe frontale.

-Enfin, attention aux insomnies ! Chez de nombreux coureurs, courir le soir à tendance à retarder l'endormissement. Pour éviter d'avoir un sommeil perturbé, il est suggéré de séparer d'au moins 3 heures le moment du coucher et celui de l'entraînement.



 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales