Comment trouver du temps pour aller courir ?



Comment trouver du temps pour aller courir ?

Pas évident de gérer son temps, s'organiser quand on pratique la course à pied et que l'on mène une vie active. Matin, midi, soir, quand courir, comment trouver du temps pour soi afin de faire du running et du sport ? Voici mes astuces et conseils pour planifier vos entraînements et vivre votre passion du footing.


Il n'est pas toujours facile de trouver le temps de courir, de se caler un créneau pour faire du sport ! Entre vie privée débordée, impondérables du quotidien et vie professionnelle chargée, parfois il ne me reste que peu de place pour vivre ma passion du running et parvenir à m'entraîner comme il me plairait.

C'est pourquoi, il m'arrive de réfléchir aux différentes combines susceptibles de me permettre de pouvoir faire du jogging plus régulièrement et progresser en course à pied. J'en suis venu à une conclusion : “quand on veut on peut”, cet adage est valable dans de nombreux domaines et s'applique à la pratique sportive. Tout est question de volonté, de motivation ! En cherchant bien lorsque l'on a vraiment envie, on trouve toujours une astuce pour enfiler ses baskets et ses vêtements de running pour aller faire du jogging avec plaisir.

Positif à bloc, vous vous êtes fixé pour objectif de vous améliorer en endurance, malgré un emploi du temps compliqué ? Très bien, dans ce cas, je vous propose de découvrir mes astuces et conseils d'organisation pour trouver plus de temps pour courir.

Trouver le temps de courir plus souvent en 10 conseils

  1. 1 - Adapter ses entraînements
    Selon les plages horaires consacrées à vos loisirs vous serez sans doute amené à choisir entre de nombreuses sorties running courtes ou à de rares sorties hebdomadaires, mais de longue durée. Je le dis régulièrement, pour progresser en running, il faut consacrer du temps à l'endurance fondamentale, mais aussi travailler au seuil, faire du fractionné. Pas facile quand on ne peut pas suivre un programme d'entraînement personnalisé. La bonne idée c'est de faire plusieurs séances en une seule. Après un échauffement, pratiquez le Fartlek afin de courir à différentes allures et ainsi optimiser vos séances.

  2. 2 - Morning runner courir à l'aube
    Ce n'est pas donné à tout le monde d'être du matin ! Mais si il y a bien un créneau horaire qui reste libre dans votre planning, c'est sans doute au levé du jour. Certains aiment courir à jeun de bonne heure, d'autres vont courir tôt avant d'aller travailler car ça met en forme pour la journée, ça destress et ça donne la bonne humeur (merci à l'endorphine). Comme on le dit “ le monde appartient à ceux qui courent tôt”. Si vous êtes plutôt du soir, partez courir en nocturne. Lisez mon article pour savoir comment courir la nuit sans danger.

  3. 3 - Aller bosser en courant
    Connaissez-vous le run commute ? Non ! Eh bien c'est simple cela consiste à faire du footing sur le trajet maison - travail. Si vous bossez à quelques kilomètres de votre domicile, pensez à courir plutôt qu'à prendre les transports en commun ou la voiture. Cette pratique fait de plus en plus d'émules et en plus c'est écolo. Par contre il faut penser à un minimum d'organisation comme savoir s'il y a une douche sur place, prévoir un Run commute backpack, un sac à dos pas trop lourd pour se changer. Pensez-y !

  4. 4 - Courir entre midi et 2
    Certains jours on dispose d'1h30, voire 2h de pause déjeuner ! Large pour prendre son repas, du coup il est facile d'organiser une sortie running entre collègues, en solo dans un parc, aux alentours de votre lieu de travail. Privilégiez la sortie avant le repas pour ne pas l'avoir sur l'estomac pendant la course. En plus, au taf vous serez pris pour exemple, vous parviendrez même à convertir des membres de votre team.

  5. 5 - Mes vêtements running H24 avec moi
    On connaît celles qui l'été ont toujours une serviette de plage dans le coffre. Faites-en de même avec vos vêtements course à pied et vos baskets. Ayez toujours un équipement au cas une opportunité de run se présentait. Ce qui est pris, n'est plus à prendre, il y a toujours une bonne raison d'aller courir.

  6. 6 - Se bloquer un créneau
    Je ne lâche rien, c'est du non négociable, tous les mercredis à 18h et le samedi matin c'est running et rien d'autre, qui m'aime me suive. Si le sport est primordial à vos yeux, faites le savoir à vos proches. Rien de tel qu'une mise au point avec sa moitié pour savoir à quel moment vous pouvez consacrer du temps pour aller courir.

  7. 7 - Convertir son partenaire de vie de se mettre au running
    La vie se conjugue la plupart du temps à deux, il faut donc pouvoir jongler avec les priorités de l'un et de l'autre, se réserver des moments en commun. Le bon plan running pour qui veut courir régulièrement pour progresser, c'est de tout mettre en oeuvre pour inciter son partenaire de vie à s'initier à la pratique de l'endurance. En plus d'être un coach personnel privilégié, vous ferez peut être naître une passion. L'autre apprendra à mieux comprendre votre addiction et sera plus indulgent. J'ai testé et ça a fonctionné, d'ailleurs j'adore courir en couple ce sont de bons moments où l'on peut discuter (merci à l'endurance fondamentale) et partager.

  8. 8 - Rejoindre un running group
    La solution imparable pour se réserver un créneau horaire et le respecter, c'est sans doute de rejoindre un groupe de coureur, de trouver une crew pour aller courir. Il existe des associations, clubs, certains officiels, d'autres non qui se réunissent pour le plaisir de faire une sortie course à pied en groupe. Généralement les groupes de partenaires de running se donnent rendez-vous chaque semaine à la même heure. Idéal pour rencontrer des passionnés et partager des conseils running, des astuces pour améliorer son endurance.

  9. 9 - Entraînement croisé à la maison
    Je cours qu'il vente, qu'il neige, pas trop quand il pleut ! C'est vrai il m'arrive que la météo contrarie mon plan d'entraînement course à pied. Du coup, j'ai pris le pli de m'adapter, n'ayant pas la possibilité de dénicher une plage horaire supplémentaire dans la semaine. A ce titre, j'ai investi dans des appareils de fitness. Je possède un vélo elliptique NordicTrack, ainsi qu'un rameur Concept2. Du beau matériel qui me permet de travailler mon endurance fondamentale et le renforcement musculaire au chaud devant un écran géant. Progresser en endurance c'est aussi ramer, nager, rouler !

  10. 10 - Acheter une poussette de jogging
    Mon dernier conseil pour optimiser son temps réservé au running est à destination des parents débordés. Pas simple de concilier footing et enfant en bas âge. Et si vous les emmeniez courir avec vous. Eh oui, il existe plusieurs modèles de poussettes running pour les papas runners et les mamans runneuses. Dans son chariot de sport votre bébé deviendra peut-être un futur adepte de la CAP.




 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales
Crédits photos : Image de Flazingo Photos sous license CC BY-SA 2.0 modifiée par nos soins