10 arguments pour ne pas arrêter la course à pied en hiver



10 arguments pour ne pas arrêter la course à pied en hiver

Enfiler ses chaussures, mettre sa montre de running pour aller courir en hiver ne vous motive que froidement ? Pourtant, le jogging par temps froid ça a du bon. Voici 10 raisons et avantages pour continuer la course à pied en saison hivernale, même quand il fait noir.


De là à affirmer haut et fort que courir en hiver par -10° ou dans le noir hivernal c'est aussi agréable que faire une sortie jogging un dimanche matin ensoleillé d'été, il ne faut tout de même pas exagérer. Mais, je vous assure que continuer le running même en hiver c'est une vraie bonne idée.

Bien évidemment, on ne sort pas faire son footing en hiver ou en pleine nuit noire comme on pourrait le faire au printemps. En effet, la course à pied en saison hivernale s'appréhende différemment. Il y a des précautions à prendre avant, pendant et après la sortie. S'habiller chaudement pour courir en hiver en protégeant bien ses extrémités et en respectant la technique des 3 couches. Prendre le temps de s'échauffer avant le départ, porter des dispositifs lumineux et réfléchissants, utiliser une lampe frontale quand la luminosité commence à décliner pour voir et être vu dans le noir. Une fois ces mesures prises en compte, on est prêt à prendre goût au running d'hiver.

10 bonnes raisons de continuer à courir même en hiver

  1. 1- A couper le souffle.
    Le comble pour un coureur ! Oui, comme toute saison, l'hiver nous réserve de jolies surprises et c'est pour le jogger, l'occasion de découvrir au rythme de ses foulées des paysages somptueux. Ceux qui ont la chance de vivre en montagne, ne diront pas le contraire. La neige étend son blanc manteau, les lacs sont figés par le gel, les branches des arbres sont recouverts de cristaux, un plaisir pour les yeux. Un bon bol d'air frais et des images plein la tête.

  2. 2- Running by night.
    Les journées se font plus courtes, la nuit tombe plus tôt (merci au passage à l'heure d'hiver), qui souhaite persévérer en course à pied l'hiver est souvent contraint de faire son footing dans le noir. Perso, j'adore l'idée de courir à la nuit tombée, ce sont vraiment de belles et nouvelles sensations. Avaler l'asphalte la lampe frontale en action, c'est découvrir ses parcours habituels, son environnement dans un contexte différent. Attention, n'oubliez pas le réflexe sécurité, emportez votre smartphone et mettez une couche de vêtement running d'hiver supplémentaire.

  3. 3- Ma dose anti-déprime.
    Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais à l'approche de l'hiver, notre moral chute, on se sent davantage fatigué, l'envie de ne rien faire, limite déprime totale. Eh bien, la course à pied est un bon remède contre cette déprime saisonnière. Une opportunité de se booster et reprendre confiance en soi. Eh oui, un grand merci à Mlle endorphine qui est sécrétée par notre cerveau durant nos agréables sorties running en hiver.

  4. 4- ArRRRgghh spirit.
    L'oeil du tigre ! J'ai toujours aimé l'image de Rocky s'entraînant dans le grand froid sibérien. La rage au ventre, la volonté décuplée ! Adoptez l'esprit warrior en course à pied, affrontez les éléments, vous en sortirez plus fort. Imaginez le regard médusé des passants emmitouflés dans leur doudounes se disant quelle Wonder Woman des temps modernes, quel homme plein de courage. Moi en tout cas ça me réchauffe le coeur et c'est plutôt bon pour l'estime de soi. Courir par moins 15 degrés, ça c'est fait, d'ailleurs je le poste sur facebook grâce à l'application course à pied de ma montre cardio gps. Ca c'est mon côté running geek, je n'y peux rien.

  5. 5- Compenser raclettes et repas de fêtes.
    Je déclare la saison des fondues savoyardes ouverte ! Oui, ce n'est pas un mythe, en hiver on aime se réchauffer avec des plats bien lourds et caloriques à mort. Les fêtes de fin d'année, l'épiphanie sont aussi de la partie, autant d'occasions de voire apparaître des poignets d'amour sur nos hanches. Le secret, c'est d'avaler des kilomètres, courir pour brûler des calories. Tu reprendras bien une tranche de foie gras ? Pas de soucis, demain j'ai running !

  6. 6- Boostez votre dépense de calories.
    En voilà une nouvelle qu'elle est très bonne ! Faire de la course à pied par temps froid, ça fait perdre plus de calories. Oui, courir en hiver c'est dépenser davantage de calories, surtout quand on est pas trop couvert. Pour compenser le froid, notre organisme produit de la chaleur et vient piocher dans nos belles réserves de graisses. Pour les frileux, pas de soucis, même si vous êtes bien emmitouflés, vous perdrez tout de même plus de kcal. Enfin, sachez qu'en hiver on transpire moins qu'en été.

  7. 7- On se les gèlent brrr ! Préjugé.
    Qui court sait que ce n'est pas vrai (ou presque). C'est certain, il faut franchir le cap de sortir du canapé et de passer la porte de la maison. En courant on se réchauffe très vite et la sensation de froid est vite oubliée. Après 1 km, on ne pense plus aux températures négatives. Quand on a pris la précaution de bien s'équiper pour courir quand il fait froid dehors, c'est même agréable de fouler le manteau neigeux. Mon petit secret pour me motiver encore plus, c'est de me dire qu'en rentrant je vais me taper un bon chocolat chaud, puis une bonne douche.

  8. 8- Quoi de neuf docteur ? : “ben rien”.
    Qui a dit que faire son jogging en hiver, c'est s'assurer de tomber malade. Il paraît même et j'en suis la preuve, que l'on tombe généralement moins souvent malade quand on pratique la course à pied. Ce sport d'endurance nous permet de booster nos défenses immunitaires. Pour prévenir les maladies comme les rhumes, mettez toutes les chances de votre côté. N'oubliez pas de continuer à vous hydrater, à faire des repas bien équilibrés.

  9. 9- Réveil le narcisse qui est en toi.
    Je le disais dans le point n°4, le regard du passant admiratif, c'est pour pour l'égo du runner qui brave le froid. Faire du footing en hiver, c'est aussi se trouver une bonne excuse pour acheter de nouvelles tenues de running pour temps froid. Les fashion victimes trouveront un malin plaisir à compléter leur dressing course à pied avec des vêtements technique ou seconde peau, vont pouvoir s'offrir un nouveau cache cou, un collant thermique, une veste running imperméable, un coupe vent et un magnifique bonnet.

  10. 10- Ready à 100% pour la reprise.
    Les dernières neiges ont fondu, le temps commence à se radoucir, les bourgeons explosent, ça y est c'est le grand retour du printemps et la nature se réveille. N'attendez pas tout l'hiver tapi dans votre sofa, sous peine de galérer lors de la reprise du running au beau temps. Non, en hiver on continue de courir pour maintenir son niveau. Oui en running un arrêt prolongé est synonyme de programme de reprise difficile. Alors, conseil running, courrez en hiver, vous serez prêt pour la reprise et laisserez vos concurrents loin derrière vous.

Maintenant, vous aussi, même en hiver, dites : "Je vais courir".



 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales
Crédits photos : Image de antony_mayfield sous license CC BY 2.0 modifiée par nos soins