Tenue running hiver quels vetements et accessoires porter



Tenue running hiver quels vetements et accessoires porter

On se pose toujours les mêmes questions avant une sortie course à pied en saison hivernale : Quels vêtements mettre pour faire du running trail en hiver ? Quelle est la tenue idéale pour se protéger des températures négatives ? Tâchons d'y répondre une fois pour toute.


En plein été, on enfile son débardeur, son short et ses chaussures. Deux minutes top chrono après avoir eu la bonne idée d'aller jogger on se retrouve à arpenter routes et chemins sous le soleil. Par contre, lorsque les jours raccourcissent et que la rentrée de septembre est bien loin derrière nous, la donne change et pas qu'un chouia. Peu à peu on commence à ajouter quelques accessoires et vêtements à sa tenue running. On passe davantage de temps à se préparer, sans pour autant s'assurer que l'on aura ni trop chaud, ni trop froid en courant.

Oui, courir en hiver demande une pincée de motivation, une bonne dose d'organisation. Cependant, au final quel pied de pouvoir continuer de faire des runs en cette saison, dans de bonnes conditions malgré la neige, la pluie, le vent et le froid. Pour cela faut-il encore revêtir l'équipement running parfait pour pratiquer l'endurance en hiver.

Quel équipement pour courir en hiver

Entre novembre et mars, la météo n'est pas vraiment clémente avec les runners. Il fait nuit plus tôt, les températures chutent vite, les routes et sentiers glissent. L'objectif du coureur en cette saison est de savoir adapter sa tenue aux aléas climatiques pour rester au sec, garder la chaleur et se protéger des intempéries. On distingue principalement 3 zones à habiller : les parties sensibles (tête, mains, pieds), le haut et le bas du corps.

Habiller la tête, les mains et les pieds pour courir en hiver

A la différence des sorties printanières et estivales où certaines parties du corps sont totalement découvertes, en hiver ces mêmes zones sont à protéger et pas qu'un peu. Il s'agit de la zone que j'aime appeler TMP : Tête, mains, pieds.

-Pour la tête selon la température et les intempéries on va porter un bandeau, un bonnet ou une cagoule. Le buff multifonctions peut assurer l'un des ces rôles sans soucis. Mais on s'en servira essentiellement comme cache-cou ou encore en position masque pour s'affranchir des vents froids qui piquent.
A mettre dans sa check-list pour courir en hiver, 2 accessoires optionnels mais qui en fonction de la météo sont bien utiles. Je veux parler des lunettes de soleil sport, notamment quand il y a de la neige, mais aussi de la lampe frontale car nous sommes amenés à faire des runs en nocturne plus fréquemment.

-Pour les mimines, c'est simple, les gants ou moufles sont de rigueur. De toute façon si vous les oubliez vous allez très vite vous en rendre compte. Lorsqu'il y a du vent, optez pour des gants windstopper (coupe-vent). Quand il fait vraiment froid, n'hésitez pas à ajouter une paire de sous-gants.

-Pour les petons, le choix des chaussures de running trail est important. On va les choisir avec des crampons le plus souvent. En Gore-Tex ou avec une membrane isolante pour garder ses pieds bien au sec. Lorsque le gel ou la neige s'invitent dans les sorties, des sur-chaussures ou des chaînes pour chaussures sont les bienvenues. Bien évidemment, des chaussettes running trail hiver permettront de garder vos pieds davantage au chaud. Perso, j'utilise le plus souvent les X-Socks Winter Run.

Vêtements running hiver pour le haut du corps

Il s'agit de la zone du corps qui est la plus difficile à habiller pour courir en hiver. Trop se couvrir; c'est l'assurance de se retrouver comme dans un sauna, pas assez et l'on se caille tout au long de la sortie.

Avec l'expérience, on sait comment se vêtir pour faire de la course à pied à la saison froide. En fonction des conditions météo on choisira de porter 2 ou 3 couches de vêtements. D'où la fameuse technique des 3 couches, appelée aussi technique de l'oignon.

  1. 1- La couche de base, celle qui se porte à même la peau. Il s'agit d'un vêtement seconde peau, moulant, qui se veut respirant et qui a la faculté de nous garder au sec en évacuant la transpiration.
  2. 2- La couche isolante qui permet de garder la chaleur. On choisira un tee-shirt thermique isolant.
  3. 3- La couche protectrice, c'est la veste running qui protège du vent et ou de la pluie. C'est l'accessoire le plus onéreux de la tenue running hiver, hormis peut-être les chaussures. Attention à ne pas prendre un modèle trop lourd ou trop épais. Privilégiez ceux qui possèdent une capuche. N'hésitez pas à la tester en magasin pour être certain qu'elle vous convienne.


S'il fait grand beau et bien sec, les 2 premières couches seront suffisantes. S'il pleut mais que la température extérieur est correcte, optez également pour 2 couches dont la protectrice et la couche de base.

Equipement running hiver pour le bas du corps

C'est très certainement la partie du corps la plus facile à vêtir pour faire ses sorties en hiver. En effet, ce n'est pas là où on a le plus froid. Je dirais qu'un collant fait l'affaire et que accessoirement on peut venir mettre un short par dessus pour se protéger le popotin. En cas de vent, des collants windstopper permettent d'assurer un certain confort.



 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales