Tour de cou Buff multifonctions test et avis pour le running hiver et été



Tour de cou Buff multifonctions test et avis pour le running hiver et été

Avis aux amateurs d'accessoire utile pour la course à pied, j'ai pu tester le tour de cou multifonctionnel de la marque Buff et je l'ai adopté. Tantôt bandeau, foulard, bandana, ce cache cou aux multiples utilisations est un allié de choix pour courir en hiver pour vous protéger du vent et du froid, mais aussi en été pour éviter un coup de chaud à la tête.


Je ne sais pas vous, mais perso quand je prévois une sortie footing, j'attache une attention particulière à la façon dont je vais m'équiper. Pour cela, je sors me rendre compte de la météo afin de mettre une tenue running adaptée à la situation. Pas question d'avoir froid en courant, de tomber malade ou au contraire de me croire dans un sauna ou bout d'un kilomètre de course.

A ce titre, pour courir en hiver, je fais extrêmement attention à protéger mes extrémités, je parle bien entendu des pieds, de mes mains avec des gants si les températures se font basses, mais aussi et surtout la tête et le cou. Si vous ne le savez pas encore, sachez que l'on perd près d'un tiers de notre chaleur totale par la tête, on appelle cela l'effet cheminée.

Alors dans mon dressing spécial course à pied je possède bien évidemment plusieurs paires de gants plus ou moins épais comme les gants Gore running wear par exemple. J'ai également une multitude de chaussettes running comme les chaussettes Gore running wear thermiques.
Enfin, pour assurer une protection du cou, de la tête et courir dans le froid ou en hiver j'ai à ma disposition des bonnets running et cache-cou. Et depuis quelques semaines, j'ai un nouveau compagnon qui ne me quitte que très rarement, c'est mon tour de cou Buff multi-fonctions. Je vous explique pourquoi un test du cache cou transformable Buff c'est forcément l'approuvé.

Tester le tour de cou Buff pour courir c'est à mon avis l'adopter

Je le disais et je suis certain que vous pensez comme moi, il n'est pas question de tomber malade parce que l'on a pas pris le temps de bien choisir ses vêtements running. Se soigner et se remettre d'aplomb, autant de temps perdu pour progresser en course à pied.
En ce sens, j'ai remarqué que de plus en plus de coureurs portaient des tours de cou et qu'ils pouvaient s'en servir de plusieurs façons afin de palier à toutes les situations climatiques.

Ni une, ni deux, il n'en fallait pas moins pour que ma curiosité se transforme en acte d'achat compulsif. C'est ainsi que 48h après un clic en ligne et une douzaine d'euros en moins sur le compte, j'ai reçu un tour de cou Buff. En position masque ou écharpe pour une sortie par une température avoisinant les 0° et un petit vent qui pique, ce dernier m'a fait dire : “mais pourquoi ne pas l'avoir acheté plus tôt ?”. Je comprends mieux les fans de moto qui l'ont adopté depuis bien longtemps.


Tout au long de cette sortie, j'ai pu tester le cache cou Buff de diverses manières, en témoigne la photo ci-dessous et l'illustration officielle qui apparaît au dos du packaging du tour de cou tubulaire Buff.


En guise de bandeau, il protège parfaitement les oreilles et il est vraiment très agréable à porter, il se fait oublier. En cache cou bien évidemment on peut le disposer comme on le souhaite c'est vraiment extra. Il se transforme en bonnet selon un simple pliage, là encore il est efficace. Le tour de cou en saharienne, au poignet pour éponger la transpiration, en foulard, en cache-oreilles, en cagoule, façon pirate ou encore en diadem ou pour attacher les cheveux, le tour de cou Buff en devient presque indispensable.


Pour les fashion victimes du running, bonne nouvelle il existe un nombre énorme de coloris et motifs, une excuse pour les collectionner et les assortir à votre tenue running du moment. D'ailleurs lors de certains évènements running, certains organisateurs offre un tour de cou personnalisé, j'adore !



Côté fiche technique, bonne nouvelle le tour de cou tubulaire Buff est sans couture, on ne craint donc pas les irritations et ça c'est déjà un bon point. Secondo, il est super élastique, il revient donc toujours à sa forme initiale, quelle que soit la façon dont on utilise ce tour de cou multi-tâches.
Bien vu aussi, le Buff est respirant, il régule la température, bref on ne se retrouve pas tremper dessous en hiver comme en été (il évacue l'humidité et sèche vite), on reste bien au sec, c'est super agréable. Dernier point un traitement antibactérien lui a été appliqué ! Ce tube de tissus d'environ 25 sur 50 cm se doit toujours d'être votre fidèle compagnon de course à pied.

Notez qu'il existe plusieurs marques de tour de cou comme Raidlight, il y a même des tour de cou multifonctions Décathlon, certains possèdent des propriétés spécifiques comme la protection contre les UV, d'autres sont en polaire, en laine pour une résistance accrue au froid. J'aime particulièrement le tour de cou windstopper, dont la caractéristique est bien évidemment de protéger du froid du vent et ça mes petites oreilles elles adorent carrément.

Avis sur le Buff multi-fonctions après 2 ans de tests

Après presque 2 ans d'utilisation de ce tube de tissu transformable que j'apprécie tant, je souhaitais apporter quelques informations complémentaires. Tout d'abord, je tenais à préciser que tous les Buff que j'ai testés quasi quotidiennement ont su résister aux épreuves que j'ai pu leur faire subir. Aujourd'hui, ils sont toujours en excellent état, ils reprennent toujours leur forme initiale et n'ont apparemment pas perdu leur couleur d'origine.

J'utilise toujours le tour de cou Buff en toutes saisons. L'été je me sers du tour de cou multi-fonctions essentiellement comme bandeau pour éviter que la transpiration ne coule sur mon visage. Mais c'est surtout à l'automne, en hiver et début de printemps que ce tube de tissus technique m'est le plus utile. Il y a d'ailleurs deux situations qui le rendent selon moi indispensable dans ma tenue running. C'est courir quand il fait froid ou quand il y a du vent et parfois les deux en même temps.

Plusieurs façons de mettre son buff en hiver pour se protéger du vent

En effet, lorsqu'il fait juste froid et qu'il n'y pas un pet de vent, j'utilise le Buff en simple bandeau sur les oreilles ou en mode bonnet. Pour transformer un Buff en bonnet, il y a une petite technique, mais qui est simple quand on a pris le coup de main (voir vidéo). Elle consiste à mettre le Buff sur l'envers, de l'enfiler sur la tête (jusqu'à moitié du tube), puis de faire faire un ou deux tours avec la partie supérieure. Il suffit ensuite de la rabattre sur la partie que l'on a enfilée. Si le vent s'invite pendant le run, soit j'en utilise un second en masque ou cache-cou. Ou alors je mets le Buff en position balaclava (cagoule). Je vous invite à consulter le tuto vidéo BUFF pour savoir comment mettre le Buff en position cagoule facilement.

Petite info supplémentaire, mais qui a son importance ! Chez Buff il y a plusieurs collections et gammes. Pour le froid et le vent, il y a les Buff coupe-vent, appelés Windproof, ceux avec une partie polaire (polar), mais également ceux qui profitent de la technologie Thermonet.
Les Buff Thermonet par Primaloft sont conçus pour le froid extrême et quand il y a beaucoup de vent. Ils sont selon la marque 4 fois plus chaud que le Buff classique et restent aussi légers et confortables. J'en ai récemment utilisé un et on voit la différence avec ceux qui sont conçus pour être porté en été.

(A noter que ce test est purement volontaire).



 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales