Précautions à prendre pour aller courir seule quand on est une femme



Précautions à prendre pour aller courir seule quand on est une femme

Nombreuses sont les joggeuses à avoir peur d'aller courir seule. C'est légitime, partir faire du running ou du trail en solo quand on est une femme, n'est pas sans risque. Alors les filles, voici quelques conseils et consignes de sécurité à respecter pour limiter les risques d'agressions ou d'accidents.


Les statistiques running le disent, deux tiers d'entre-nous préfèrent ou privilégient les sorties course à pied en solitaire. Que l'on soit un homme ou une dame, courir non accompagné est plus dangereux qu'en duo ou en groupe. Entre chute accidentelles et mauvaises rencontres, il n'est plus rare de prendre connaissance des infortunes de runneuses parties courir seules dans les pages faits divers des journaux locaux.

Certes, et fort heureusement, à grande échelle ces mésaventures restent marginales. Cependant le risque zéro n'existe pas ! C'est pourquoi il est primordial de prendre les bonnes mesures avant de partir faire son jogging seule en toute sécurité.

10 conseils à suivre pour faire du running seule

  1. 1- Prévenir un proche avant de partir pour sa séance running en solo
    Un petit SMS envoyé à sa moitié ou un ami, ça ne prend que quelques secondes ! Indiquez dans quel secteur vous partez jogger ou crapahuter et l'heure pour laquelle vous devriez être de retour. Dans l'idéal, envoyez un screen de votre parcours du jour. Une fois rendu à la maison, n'oubliez pas de signifier à votre ami(e) que vous êtes rentrée saine et sauve.

  2. 2- Privilégier les runs en plein jour
    C'est vrai, on ne choisit pas toujours son emploi du temps. Il n'est pas rare, faute de temps de se retrouver baskets aux pieds une fois la nuit tombée. Courir dans le noir n'est pas le moment de la journée le mieux indiqué pour faire sa séance running seule. Privilégiez, les runs le matin ou dans l'après midi. Si vous ne pouvez faire autrement, reportez vous aux conseils 3 et 4.

  3. 3- Voir et être vu
    Lorsque la sortie course à pied est en nocturne, optez pour un équipement pourvu de bandes réfléchissantes afin d'être visible des automobilistes. Et n'oubliez pas votre lampe frontale pour discerner les pièges que vous réserve l'environnement.
    Même en plein jour, porter une tenue running qui se voit de loin est conseillé. Idéal, les vêtements de sport flashys, fluos ou de couleurs vives, bien plus voyants que les traditionnels shorts, legging ou tee-shirts noirs. En cas d'appel au secours vous serez bien plus visible.

  4. 4- Bien choisir son parcours
    Essayez d'élaborer un “itinéraire solo-compatible”. Un parcours qui exclut les quartiers qui craignent, isolés, les lieux peu ou mal fréquentés. Pour s'assurer une relative sécurité pour courir seule, il convient de s'aventurer dans des endroits fréquentés comme les centre-villes ou encore les parcs où les joggeurs s'y trouvent nombreux.
    En fin de journée ou l'hiver lorsque la nuit tombe vite, choisissez des rues et secteurs bien éclairés.

  5. 5- Changer d'itinéraire et d'horaire de sortie
    Evitez de vous faire repérer par un un éventuel agresseur ou prédateur. On aime se cantonner à ses parcours préférés, se créer une routine de sorties. Mais dans l'idéal, il est préférable de varier les itinéraires. Modifiez vos parcours, les horaires et jours où vous avez l'habitude d'aller faire du footing seule. L'avantage c'est que vous éviterez de vous lasser de vos circuits habituels et que vous pourrez découvrir de nouveaux terrains de course à pied.

  6. 6- Se fier à son instinct et garder confiance en soi
    Au cours d'une sortie en solo, n'hésitez pas à faire demi-tour si vous apercevez une personne ou rencontrez une situation qui ne vous inspire pas confiance. Mieux vaut se fier à son intuition ! Si malgré tout vous venez à croiser un individu “chelou”, faites preuve d'assurance, mais restez aux aguets.

  7. 7- Emporter son smartphone avec soi
    Le téléphone glissé dans un brassard sport ou dans une ceinture running, c'est l'assurance de pouvoir communiquer illico-presto avec ses proches en cas de mauvaise rencontre ou pépin physique.
    Bien vu, les applications avec tracker GPS. Ces dernières permettent de vous géolocaliser et/ou d'alerter vos contacts, votre position. Par exemple l'application running Strava Premium et son beacon assure cette mission. A savoir partager sa position avec ses contacts et en temps réel.

  8. 8- Attention à la musique en courant seule
    Il y a celles qui ne peuvent s'empêcher d'écouter de la musique en courant et celles qui ne supportent pas le port d'un casque de sport pour faire du running. Si vous appartenez aux inconditionnels de la CAP en musique, veillez à ne pas pousser le son trop fort lors d'une session running en solitaire. Mieux vaut pouvoir entendre ce qui se passe autour de soi et prévenir tout danger même avec votre casque bluetooth dernière génération.

  9. 9- S'équiper d'une alarme personnelle de défense
    En plus ou à défaut de téléphone portable, on peut emporter avec soi des dispositifs dissuasifs. Par exemple un banal sifflet peut mettre en fuite un agresseur. Pour info il y en a souvent sur les sacs de trail.
    A savoir, il existe aussi des alarmes personnelles de défense qui coûtent moins de 10€.

    Alarme défense agression running

    Celles-ci se déclenchent en une seconde et émettent un son de 120 décibels.

  10. 10- Porter un bracelet d'identification
    Connaissez-vous le bracelet d'identification Data Vitae ? Il s'agit d'un bracelet pourvu d'une plaque sur laquelle sont indiquées des données utiles en cas d'accident, malaise, chute lors d'une sortie trail running.
    Toute personne venant à votre secours peut alors relever ces informations afin de prévenir les urgences, un proche. Je possède ce bracelet depuis près d'un an et je le trouve indispensable. Sur celui-ci est indiqué nom, prénom, rhésus sanguin, date de naissance, numéro d'un proche à appeler..

  11. 11- Trouver des partenaires de course
    Avez-vous déjà testé le running en duo ou en groupe ? Invitez une copine à se joindre à vos runs. Initiez votre moitié aux joies du jogging !
    Il existe de nombreux collectifs, associations qui proposent des sorties de groupe partout en France. L'occasion de partager sa passion pour ce sport d'endurance, mais également faire des rencontres.




 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales