Course à pied les différences entre Footing Jogging Running Endurance



Course à pied les différences entre Footing Jogging Running Endurance

Course à pied, running, jogging, footing ou encore endurance. Autant de mots différents qui désignent le fait d'aller courir. Quelle est la définition de ces termes, quelle est la signification de ces derniers ? Selon notre vitesse, allure, type de pratique, voyons quelle terminologie de ce jargon utiliser.


Courir est sans doute l'une des occupations préférées des Français. Occupation parce que pour certains c'est juste un hobby, tandis que pour d'autres c'est carrément un mode de vie. Depuis des décennies et notamment depuis les années 70, le phénomène “course à pied” s'est développé entraînant avec lui l'apparition d'un lexique, de nouveaux mots certains empruntés à nos chers voisins d'outre manche, d'autres inventés par nous les Froggies.

Footing, Jogging, puis endurance, sans oublier aujourd'hui Running, chaque époque a connu son terme tendance propre à la CAP. Autant de termes ou sigles qui sont aujourd'hui encores utilisés pour les uns, mis de côté ou caractérisés de ringards pour les autres. Autant de terminologies pour traduire une action, celle de mettre un pied devant l'autre et de répéter le mouvement à l'infini plus ou moins vite.

Mais avouons-le, pas évident de connaître les différences parmi ces termes souvent rencontrés dans les pages du dictionnaire de la course à pied. Du coup, aujourd'hui je vous propose d'y voir un peu plus clair entre ces mots qui gravitent dans l'univers de l'athlétisme ou de notre sport favori, la course à pied.

Footing, jogging, running lequel employer ?

Qu'est-ce que le Footing ?
On dit souvent que le terme footing est synonyme de jogging. L'expression faire du footing s'est popularisée dans les années 80-90. Je pensais que c'était un Anglicisme, mais pas du tout. Il semblerait qu'il s'agisse d'une invention bien Gauloise dont je n'ai pas trouvé l'origine.

Sur le terrain, baskets aux pieds le footing correspond à une course à faible allure, un rythme facile à soutenir pendant très longtemps. Le footing est régulièrement considéré comme l'allure course à pied la plus importante pour progresser, améliorer son endurance, que l'on soit débutant en course à pied ou runner chevronné.
Aujourd'hui, lorsque l'on utilise la locution “allure footing”, c'est à l'échauffement ou au retour au calme d'une séance d'un plan d'entraînement. Se dit du footing, une sortie facile qui dure au moins 45 minutes ou plus.

Mais alors la question que tout le monde se pose : À quelle vitesse ou allure faire son footing ? Courir sous les 10km/h semble être la norme en footing. Cependant, selon le niveau du coureur l'allure footing peut-être différente.

Le Jogging c'est quoi ?
Par définition le jogging est un sport qui consiste à courir à une allure modérée, tout comme le footing, en deçà des 10 kilomètres à l'heure. On dit aussi du jogging qu'il est une course du dimanche. Ce synonyme de Footing nous arrive bien de la langue de Shakespeare. Le terme Jogging, nous vient de “to jog” ce qui signifie dans la langue de Molière “trotter”. Si l'on devait donner une différence entre footing et jogging, je dirais que jogging à une connotation un chouïa plus sportive.

C'est à la toute fin des seventies que le jogging a débarqué dans l'hexagone en provenance des States pour devenir une tendance. Faire du jogging a pour but d'entretenir sa forme, améliorer sa condition physique, mais sans la recherche de performance ou d'objectifs chronométrique.

Si l'un des plus célèbres magazines de CAP s'intitule Jogging International, nous sommes de nos jours d'accord pour dire que ce terme est désuet, voire hyper has been. Qui ose encore dire : “je vais faire mon jogging” ou “je vais jogger” On utilise davantage la formule “je vais courir” ou l'expression “je vais faire de la course à pied”. De même on ne dit plus un “joggeur”, mais un “coureur” ou un “runner”.

Par définition l'endurance c'est quoi ?
La première fois que j'ai entendu le mot “endurance”, j'avais 11 ans et je venais d'entrer au collège. Le professeur de sport nous annonce que nous allons faire de l'endurance. Je me suis alors dit : “qu'est-ce que c'est que ça ?”. Sans aucun indication, ni conseil de sa part, il nous demande de faire des tours de stade. Je me suis alors vu lui dire (complètement essoufflé après un tour) : “ben en fait c'est courir longtemps et en boucle”.

Du coup l'endurance en sport qu'est-ce que c'est ? Concrètement c'est l'aptitude pour un coureur de soutenir une certaine allure de course dans la durée. Ou encore maintenir une intensité de course le plus longtemps que l'on puisse. Bref courir longtemps en maintenant un rythme de course.
Régulièrement on parle d'endurance fondamentale, ce rythme de course durant lequel nous devons rester en totale aisance respiratoire et que nous pouvons tenir pendant des heures. Lors d'une séance de course à pied en EF nous exploitons exclusivement notre filière aérobie (qui utilise l'oxygène comme carburant).

Faire du running.
C'est le terme à la mode depuis quelques années. Utilisé d'ailleurs à foison par les marques de chaussures et équipementiers sportifs à des fins marketing et mercantiles. L'anglicisme Running signifie tout simplement courir en Anglais.

Vous allez me dire  :”oui mais quelle est la différence entre running, footing et jogging”. Le running est davantage considéré comme une pratique intensive et régulière de la CAP, mais avec un esprit compétitif et qui met en avant le culte de la performance.
Cependant, aujourd'hui le terme running est utilisé par Monsieur et Madame Toutlemonde pour dire “je fais de la course à pied”. Ce qui a tendance à me faire dire que le mot running à cette faculté de fédérer tous les pratiquants de la course à pied que ce soit sur bitume, chemins ou sentiers, quel que soit le niveau de chacun.

Alors ! Est-ce que vous y voyez un peu plus clair ? Vous reconnaissez-vous à travers ces définitions ? Personnellement, c'est très rare que j'utilise des phrases comme “je vais aller faire du running” pour signifier que je m'apprête à réaliser un entraînement costaud. Ou encore des expressions comme “je suis allé faire mon footing” pour dire que j'ai fait une séance de récupération.

Plus généralement je dis : “je vais courir” ou “je suis allé courir”. Petite astuce pour ne pas vous tromper ou ne froisser personne, la meilleure des tournures et de dire “je fais de la course à pied” ou tout simplement “je cours !”.



 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales