Comment continuer à garder la forme quand on ne peut plus courir dehors ?



Comment continuer à garder la forme quand on ne peut plus courir dehors ?

S'entraîner chez soi quand courir à l'extérieur devient difficile, permet de conserver sa bonne condition physique. Mais quels sont les sports ou activités qui permettent de remplacer la course à pied dehors ? Tour d'horizon des exercices à faire à la maison quand dans les rues, la neige, le froid, le vent, la nuit ou la pluie sont de la partie.


-Les arbres sont nus, le jour met du temps à se lever, les rues et chemins sont recouverts d'un manteau de givre. Il semblerait que l'hiver s'annonce où que nous y soyons en plein coeur. Courir en hiver par températures négatives ! (Trop) Nombreux sont les runners qui à cette seule idée, raccrochent les chaussures de sport jusqu'au retour du printemps.

-Les prévisions météo annoncent un longue période de pluie, des vents forts ou un épisode neigeux. Pas facile de trouver le courage, la motivation pour aller courir sous la pluie, contre le vent, sous un soleil de plomb ou sur les sentiers enneigés.

-Le seul moment de la journée où vous pouvez faire de la course à pied, c'est le soir, mais en cette saison, il fait nuit très tôt. Par mesure de sécurité, vous préférez la lumière et la chaleur de votre intérieur à la sortie running quand il fait noir dehors ?

Le manque de temps, les problèmes d'organisation, la fatigue ou les aléas climatiques, sont là pour nous donner de bonnes et mauvaises excuses de rester à la maison, plutôt que de franchir le seuil de la porte, les baskets aux pieds. Cependant, ce n'est pas parce que nous ne pouvons pratiquer notre sport de prédilection dehors, qu'il nous est pour autant interdit, voire impossible de continuer à garder la forme chez soi. Oui continuer à s'entraîner pour la course à pied en salle ou à la maison, c'est possible.

Conserver une bonne condition physique sans courir à l'extérieur

Pas envie d'aller courir au grand air ou pas la possibilité d'aller faire un run la faute à la météo ? Ce n'est pas une raison suffisante pour ne pas maintenir sa forme en vue des meilleurs jours moralement et météorologiquement parlant. Du coup, il va falloir trouver des idées pour compenser les sorties running en extérieur qui étaient prévues. Si vous avez des appareils de fitness ou de cardio training à la maison parfait. Mais sachez qu'il est aussi possible de continuer à s'entraîner sans avoir besoin de beaucoup de matériel.

La corde à sauter : On y pense que trop peu, mais le saut à la corde est un excellent complément pour la course à pied. Pour quelques euros, vous pouvez profiter des bienfaits de cette activité que l'on peut pratiquer chez soi. En effet, faire de la corde à sauter profite à tout le corps, il s'agit d'un exercice qui met à rude épreuve notre condition physique et fait vite monter le cardio. Bonus, la corde à sauter permet de travailler sa foulée. Attention, il est conseillé d'y aller progressivement, de faire des séries et de respecter des temps de récupération.

  • Le stepper : Faire du step ? Et pourquoi pas ! Si vous ne disposez pas de ce grand classique des salles de fitness à la maison, il est facile de s'en fabriquer un ou de trouver un support. C'est un complément intéressant pour continuer à faire du cardio quand on ne peut pas sortir courir dehors. Certains coureurs n'hésitent pas à intégrer des séances de step dans leur plan d'entraînement trail. Une bonne solution pour faire du cardio à la maison en limitant les impacts au sol et les risques de blessures.

  • Les escaliers :
    Si vous résidez dans une maison pourvue d'un étage ou encore mieux dans un immeuble, la séance de montées et de descentes d'escaliers est un exercice exigeant et qui a toute sa place dans l'entraînement en course à pied. A défaut de pouvoir aller faire du dénivelé positif au grand air, les escaliers sont parfaits pour améliorer sa condition physique. Attention, gravir les escaliers fait monter le cardio à vitesse grand V. Pensez à adapter votre vitesse et à prendre le temps de récupérer lors des descentes.

  • La séance de gainage :
    On se promet toujours d'en caler au moins une dans la semaine, puis on l'oublie très vite. Oui, trop souvent mises de côté les séances de gainage et de renforcement musculaire sont pourtant primordiales pour le(a) runner(euse).
    Coincé chez soi, c'est la parfaite occasion de s'y remettre et pourquoi pas d'en faire une habitude. L'avantage, c'est que pour faire du gainage, pas besoin de matériel. Le poids du corps suffit à réaliser de nombreux exercices dont les bienfaits sont nombreux : renforcement des muscles dorsaux et abdominaux, ventre plat.. Cela en fait un complément idéal pour le running.

    Le tapis de course :
    C'est à lui que l'on pense en premier quand on ne peut pas courir dehors. Oui le tapis de course permet de courir en salle ou à domicile sans mettre le nez à l'extérieur. C'est un équipement coûteux qu'il est rare de posséder à la maison, mais que l'on retrouve dans toutes les salles de remise en forme. Certes il y a des différences entre courir sur tapis et dehors, il y a plus d'inconvénients que d'avantages à courir en salle plutôt que dans la rue. Mais avouons-le, c'est la meilleure façon de continuer à s'entraîner quand on ne peut pas faire de la course à pied au grand air. Pour passer le temps, pensez à vous créer une playlist running motivante.

    Le vélo elliptique :
    J'ai la chance d'en posséder un et je peux vous dire que c'est un appareil de fitness idéal comme alternative à la course à pied. J'apprécie notamment le vélo elliptique lorsque je suis en période de récupération ou lors de la reprise du running suite à une petite blessure. Il permet de travailler le cardio grâce à ses nombreux programmes tout en limitant les impacts au sol. Perso, je ne le cache pas, faire ce genre d'exercice en intérieur est moins plaisant qu'une sortie CAP en pleine nature. Pour faire passer le temps de l'entraînement en intérieur bien plus vite, rien de tel qu'une bonne série sur Netflix.

    Le rameur :
    J'ai gardé mon préféré pour la fin ! Oui, j'ai vraiment beaucoup de chance (et de place), j'ai un rameur Concept 2 à la maison. C'est mon allié favori lorsque la météo est vraiment trop capricieuse. Je l'avais acquis sur conseil de mon kiné pour renforcer les muscles du dos et depuis je ne peux plus m'en passer. Le rameur est connu comme l'un des appareils qui permet de travailler le plus de muscles à la fois. Comme pour la course à pied, la perte de poids et la dépense en calories est très importante avec la pratique du rameur. Sans oublier ce qui nous importe le plus, le travail du cardio. Un appareil complet ! Toutefois, si vous avez décidé de vous y mettre, prenez soin d'adopter la bonne position et les bons gestes afin d'éviter toute blessure.



 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales