Pourquoi faire du renforcement musculaire pour le trail running



Pourquoi faire du renforcement musculaire pour le trail running

Quel coureur ne s'est jamais posé la question : “pourquoi faire des exercices de renforcement musculaire pour la course à pied ?”. Et effectivement il y a de bonnes raisons qui poussent les runners à se renforcer musculairement et à intégrer des séances de PPG dans leur planning d'entraînement running ou trail.


Si l'on se penche sur le programme d'entraînement des coureurs aguerris ou qui sont licenciés d'un club d'athlétisme, on peut s'apercevoir que chaque semaine, il y a en plus de la course à pied, une ou plusieurs séances consacrées à la préparation physique générale, au renforcement musculaire.

Lors de ces sessions, traileurs et runners ont pour objectifs de renforcer certains groupes de muscles du bas ou du haut du corps par le biais d'ateliers et exercices spécifiques. Squats pour le bas du corps, fentes pour les jambes et le tronc, bien entendu des abdos, pourquoi pas du step avec des poids, sans oublier les fameuses montées d'escaliers.
A la maison pas besoin de grand matériel. Le renforcement musculaire peut se faire avec une chaise, une bande élastique, le propre poids de son corps..
S'il est souvent rébarbatif, il peut aussi être ludique en groupe ou avec certains accessoires comme un ballon de type gymball, idéal pour le gainage.

Mais alors, pourquoi se donner tant de mal ? Sans doute parce que les bénéfices du renforcement musculaire pour le running sont importants.

Quels sont les avantages et bienfaits du renforcement musculaire en course à pied

Courir, crapahuter sur les entiers, c'est ce que l'on aime ! Mais quand vient le moment d'aborder le sujet du renforcement musculaire en course à pied, là on commence à perdre pas mal de monde, moi le premier. Mais ça c'était avant !

En effet, lorsque l'on débute le running ou le trail, on se cantonne à des petites distances, des durées d'efforts assez courtes. Puis avec le temps, on rallonge les sorties, on bifurque parfois vers les courses nature qui sont plus exigeantes physiquement. Enfin, vient le moment où l'on se sent d'attaque pour s'aligner sur un maratrail ou affronter la distance mythique de 42,195km.

Lors de ces épreuves longues distances, nos muscles sont mis à rude épreuve. Les premières dizaines de kilomètres baskets aux pieds sont généralement une formalité, cependant c'est ensuite que parfois ça devient plus compliqué. La fatigue musculaire se fait sentir, nos jambes sont en feu, notre foulée n'est plus aussi légère. Bref ça part en sucette et ce fameux mur du marathon que l'on pensait être un mythe nous apparaît soudain comme une réalité.

C'est particulièrement lors de ces situations que l'on se rend vite compte que le renforcement musculaire ou la préparation physique générale (PPG), c'est hyper important et qu'on aurait dû y s'y intéresser davantage. En effet, si on met régulièrement en avant l'endurance ou l'alimentation comme éléments primordiaux dans la réussite sur longue distance, des muscles forts sont sans doute tout aussi déterminants dans la balance.

Limiter le risque de blessures

L'une des premières préoccupations du coureurs, c'est le pépin physique. Se blesser rime avec arrêt de la course à pied, le temps que le corps se régénère et que tous les voyants repassent au vert. En course, la blessure, c'est synonyme d'abandon forcé, le fameux sigle DNF (Did Not Finish).

La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible de se prémunir des bobos du coureur. Tout à fait et ça passe par le renforcement musculaire. Des séances assurées tout au long de l'année permettent au corps de se renforcer et de s'adapter aux futures contraintes que l'on va lui faire subir lors de nos courses et sorties longues. En effet, ces batteries d'exercices permettent aux articulations, tendons et muscles de mieux résister aux impacts au sol que nous leur infligeons. Il faut donc voir le renforcement musculaire comme une excellente prévention aux blessures. Vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous désirez limiter le risque de blessure.

Pour être plus performant et courir mieux

Si l'on met côte à côte deux coureurs ayant la même VO2MAX, c'est le plus rompu aux exercices de renfo qui sera le plus performant. En effet, sur marathon ou trail, des muscles plus forts et plus entraînés sont un atout indéniable. Mieux préparés, nos muscles nous permettent d'avoir de meilleurs appuis et une dépense en énergie moins importante. Concrètement, le renforcement musculaire nous permet d'améliorer notre posture et à avoir une foulée plus économe. Grâce au renforcement musculaire on peut donc courir plus vite, plus longtemps en dépensant moins d'énergie.



 
© 2016 - 2019 je-vais-courir.com - Mentions légales