Expressions course à pied les phrases entendues sur la ligne de départ



Expressions course à pied les phrases entendues sur la ligne de départ

Des phrases de motivation teintées d'humour en course à pied, on en entend pas mal sur la ligne de départ d'un trail, d'un 10 kilomètres ou d'un marathon. Voici un best of des citations et anecdotes que l'on retrouve avant le signal de top départ.


Voilà 12 semaines maintenant que vous enchaînez les entraînements à raison de 3, 4 ou 5 sorties par semaine. Endurance fondamentale, sortie longue, séance de fractionné et récup font partie de votre vocabulaire et vous saoulez votre entourage avec l'échéance qui s'annonce ce dimanche. Oui, cela fait aujourd'hui plus de 2 mois que vous avez débuté votre plan d'entraînement pour le marathon de Paris, le Trail des Poilus ou la Course au Jambon de La Porcherie en Haute Vienne (si si la ville existe vraiment, la course je ne pense pas).

Tant d'efforts, de sacrifices (ou pas) pour atteindre votre objectif en course à pied : le plaisir de passer la ligne d'arrivée, claquer un RP sur 10k, prendre place sur le podium..
Ça y est ! Vous y êtes (ou presque), la première pensée qui vous vient c'est “Ha ! ce qu'on est serré” (Patrick-Sébastien©). Oui, plusieurs centaines de runners sont à vos côtés, tassés juste derrière la ligne de départ. Certains débordent de motivation, d'autres montrent des signes de stress, un moment propice pour eux de nous sortir leurs phrases course à pied insolites qu'on aime tant, leurs citations motivantes pour se booster avant le si attendu : "PAN!!!".

Top des citations et phrases running qu'on entend en course ou sur la ligne de départ

Attention, toute ressemblance avec des personnes et des faits réels est ici parfaitement assumée. Voici un petit florilèges des expressions prononcées par des coureurs et que l'on entend régulièrement dans les sas de départ des courses qu'elles soient locales ou pas.

  1. 1- Aaaarghh, des épingles à nourrice !!
    Je savais bien que j'avais oublié un truc. Mon porte dossard, reste plus qu'à mendier gentiment 4 petites malheureuses épingles à nourrice (2 ça suffira, enfin j'espère) pour fixer l'indispensable dossard sur mon tee-shirt technique tout neuf acheté pour l'occasion de ce marathon (et aussi pour éviter le syndrôme des tétons en feu et à sang).

  2. 2- C'est roulant ou pas ?
    Sans doute prononcé par un coureur qui n'a pas pris soin d'étudier le parcours et qui envisage malgré tout de pulvériser son record personnel sur la distance (ou qui veut se rassurer). Au fait, se dit roulant une course sans faux plats, ni côtes, bref propice à la performance.

  3. 3- 1200 inscrits ! Pas un chiotte à l'horizon, non mais allo quoi !.
    Avez-vous vu la queue qu'il y a aux toilettes à quelques minutes du départ d'une course. On ne cesse de clamer haut et fort que l'hydratation est indispensable en course à pied. Allez dire ça à celui qui est atteint du syndrome du caca d'avant course sujet tabou par excellence ou d'une envie URGENTE d'uriner. Panique totale dans le peloton !

  4. 4- Tain ! j'ai encore une envie urgente de pisser.
    J'insiste, on ne sait pas comment ça se fait, mais on est capable d'avoir 36 envies pressantes de se soulager à H-1 de la course. La solution pour ces messieurs, un arbre ! Pour ces dames, le célèbre pisse-debout ou le kit toilette portatif lol.

  5. 5- A toute à 10h40 !
    Le runner confiant par excellence à tort ou à raison, qui a travaillé pendant des semaines ou pas pour boucler son 10000m en 4 minutes au kilomètre et une vitesse de 15km/h et qui annonce à sa chère et tendre à l'heure précise à laquelle il va terminer sa course. Pour la photo sur la finish line sans doute.

  6. 6- Un conseil, pars pas trop vite.
    Fait ce que je dis, pas ce que je fais. Combien nous sortent cette phrase course à pied et partent comme des balles en adoptant un rythme de Kényan ou à la Kilian (pendant 1km).

  7. 7- Ouais, ma stratégie, cette fois-ci le negativ split.
    Pour ceux qui l'ignorent encore, le negative split est une stratégie de course qui consiste à courir la 2ème partie plus vite que la première. C'est foutu si vous ne respectez pas l'expression running n°6.

  8. 8- Tu fais du combien au kilo ?
    Non, je veux pas savoir combien tu pèses, ni connaître ton IMC. Non je ne parle pas tarif.
    Je veux juste savoir combien de temps tu mets pour faire un kilomètre en moyenne. Qu'est-ce que ça peut me foutre ? Ben, rien je voulais simplement passer le temps avant le départ. C'est pas que le running rend con, c'est simplement que des cons il y en a partout.

  9. 9- Pas de signal gps ? Non mais sérieux !
    Quand a quelques secondes du départ ta garmin, ta montre GPS ne veut pas trouver le fichu signal. PANIIIQUEEE !!

  10. 10- Ben y a personne ?
    Eh oui, ça c'est le coureur qui se rend dans le sas de départ et qui a manqué le départ. Celui qui n'a pas vu le mail reçu J-1, qui disait que le départ était avancé de 30 minutes. Ou alors qui s'est trompé d'heure. Tant de préparation pour RIEN, c'est balo ça.




 
© 2016 - 2018 je-vais-courir.com - Mentions légales