Le Trail des Hobbits à La Comté première édition d'une course festive



LeTrail des Hobbits à La Comté première édition d'une course festive

La Comté, charmant village du Pas-de-Calais, s'apprête à vivre le premier épisode d'une saga que l'on espère longue, celle du Trail des Hobbits. 2000 traileurs, férus du Seigneur des Anneaux trépignent d'impatience à l'idée de crapahuter en terre Comtoise dans une ambiance festive.


Fin 2017, l'annonce fait grand bruit auprès de la communauté course à pied sur les réseaux sociaux : La Comté va accueillir un trail ! Et devinez quoi ? Le thème choisi est celui du Seigneur des Anneaux, le nom de la course une évidence : “Le Trail des Hobbits”. Il n'en fallait pas moins pour susciter l'engouement des amoureux de courses nature et de l'univers de J. R. R. TOLKIEN.

Et c'est peu de le dire ! Le 2 juin, La Comté et ses 900 âmes (ou plutôt pattes velues devrais-je dire), vont recevoir la visite de 2000 coureurs (pattes blanches) et leurs supporters. Le plus extraordinaire, dans tout cela c'est que les dossards sont partis en à peine quelques heures. Au départ 1100 sésames sont mis en vente, 5 heures plus tard, sold out, c'est complet. Entre joie des inscrits et désolation des recalés, l'organisation menée par un Sylvain CREIS au taquet, décide de proposer plusieurs centaines de dossards supplémentaires à la vente, mais aussi une liste d'attente. Ces derniers trouvent preneurs en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, la liste compte elle alors un millier de postulants au Trail du Hobbit 2018.

Mais comment en est-on arrivé là ! Alors que certaines courses peinent à réunir quelques centaines de coureurs, comment La Comté et son trail des Hobbits est parvenu à créer une telle émulation.

Trail des Hobbits récit d'une course qui n'a pas encore eu lieu mais qui est annoncée comme une belle réussite

Le 2 juin 2018, La Comté va vivre une journée exceptionnelle, tant sur le plan sportif que sur le plan festif. Organisateurs, bénévoles, élus et partenaires sont dans les startings blocks.
Le jour J, je serai présent en tant que coureur sur le 30km, vous retrouverez d'ailleurs mon compte rendu du Trail des Hobbits sur Je-Vais-Courir.com. Mais aujourd'hui, j'ai décidé de vous dire pourquoi cet événement a engendré un tel enthousiasme auprès de la planète trail et comment les organisateurs y sont parvenus.

  1. 1- Une communication au top
    Réseaux sociaux, presse locale, l'organisation s'est démenée pour mettre en avant sa course. Photos, visuels, informations, surprises, ont fait l'occasion de publications Facebook quotidiennes. “J'aime” par centaines, partages en masse, chaque nouveau post sur la page du Trail des Hobbits nous en dit un peu plus sur les réjouissances qui nous attendent. En quelques jours, la page compte déjà des milliers de fans. Une proximité est créée entre la team organisatrice et les traileurs.

  2. 2- Un thème évident
    Des collines verdoyantes, des lieux charmants et remarquables, le nom du village, on ne pouvait pas faire autrement que d'appeler cette course le Trail des Hobbits. Oui, la Terre du Milieu le 2 juin ce sera le Pas-de-Calais,la patrie des Hobbits, forcément La Comté.

  3. 3- Un trail pour tous
    Avec 6 courses de 2 à 42km et des marches de 5, 8 et 15km, le Trail des Hobbits s'adresse aussi bien au traileur confirmé avide de dénivelés positifs qu'au débutant qui souhaite s'initier à la course à pied version nature.
    Côté bourse aussi, l'organisation Comtoise a fait fort. En effet, les frais d'inscription se sont révélés accessibles, en tout cas en dessous de la moyenne des tarifs pratiqués sur ce type d'événements.

  4. 3- Un esprit trail 100% respecté
    Écologie et solidarité, le Trail des Hobbits entend bien respecter les valeurs des courses en nature. Le TDH se la joue écolo avec par exemple un centre bourg fermé aux véhicule ou encore l'absence de gobelets plastique aux ravitaillements. Sans oublier un environnement de course exceptionnel avec de nombreux lieux remarquables : le Mont de la Comté, sa cascade et son moulin...

    Côté solidaire, on peut saluer l'action menée en partenariat avec “Ma Barbe en balade”. Les traileurs (ou visiteurs) sont encouragés à venir déposer une paire de chaussures dont il n'ont plus l'utilité mais qui pourrait servir à des personnes dans le besoin. À la façon des tas de moules à la braderie de Lille, le TDH compte bien battre le record du plus haut tas de baskets.

  5. 4- Une course populaire et festive
    Ambiance médiévale et grande fête au programme ! Le Trail des Hobbits, c'est une fête pour ceux qui courent, mais pas que. Structures gonflables, food trucks, un village du trailer, sans compter de nombreuses animations. Entre tableaux médiévaux, conteurs, cracheurs de feu, concert et autres surprises, l'organisation a mis toutes les chances de son côté pour que le rendez-vous soit une pure réussite.

  6. 5- Un soutien sans faille des bénévoles, élus et partenaires
    Pour qu'une manifestation rencontre le succès, le soutien est indispensable. Et bonne nouvelle, la municipalité a été réactive et a décidé de tout mettre en oeuvre pour soutenir le projet du Trail des Hobbits. Les partenaires aussi sont de la partie, de nombreuses marques ont rejoint l'aventure. Enseigne de supermarché, magasin de sport, partenaires locaux, marque d'équipement sportif, le TDH est bien épaulé.
    Pour que tout se passe bien, des dizaines de bénévoles ont répondu présents. Merci à ces derniers, si aujourd'hui on peut courir chaque semaine avec un dossard c'est surtout grâce à eux. D'ailleurs, l'an prochain je compte bien rejoindre l'équipe de bénévoles si une seconde édition est dans les cartons.
    Le TDH a même un parrain et pas n'importe lequel ! C'est un Comtois, célèbre pour ses participations au Tour de France et aux Jeux Olympiques de Rome en 1960, il s'agit du cycliste Henri DUEZ.

  7. 6- Des trailers chouchoutés
    Depuis des mois, Sylvain CREIS et son équipe n'ont de cesse d'abreuver les coureurs d'informations utiles. Et pour ceux qui n'ont pas suivi ce flot incessant de news, un Run Book Trail des Hobbits de 32 pages a été mis en ligne. On y retrouve tout ce qu'il faut savoir et bien plus encore : Où stationner le jour J ?, Où et quand retirer son dossard ?, quel est le matériel obligatoire, les consignes de sécurité à respecter, les horaires, le balisage sur les différents parcours, les ravitaillements. Mais aussi la découverte de toutes les courses avec distance, dénivelé, barrières horaires, cadeaux, services gratuits, lieux traversés..

    Je le disais, le TDH chouchoute ses participants. Avec des cadeaux d'inscription : éco cup, bière et burger à l'arrivée, tasse pliable et même un dossard collector personnalisé. Pour les finishers, ceux qui passeront la ligne d'arrivée des 30 et 42km, médaille et surprise sont promises. Pas mal, non ?

    Je ne sais pas vous, mais moi j'ai hâte d'y être. En attendant, je vous donne rendez-vous prochainement avec mon récit de course du Trail des Hobbits 2018. Pas de chrono en tête, seul objectif, prendre du plaisir tout au long des 30km qui m'attendent.



 
© 2016 - 2018 je-vais-courir.com - Mentions légales